Walt Disney World


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sport's Place

Aller en bas 
AuteurMessage
Kevin Lawis
Soccer Daddy && Batman Lover
avatar

Nombre de messages : 58
Age : 27
Date d'inscription : 11/12/2007

MessageSujet: Sport's Place   Lun 31 Déc - 14:36

Prochain cours sur la liste, Soccer, la seule raison pourquoi il adorait l'université. Bien sur, il aimait bien l'équipe que James avait batti, mais sur le terrain de l'université c'était plutôt différent, plus compétitif. D'autant plus que dans les matchs entre les universités, il arrivait souvent que vers les dernier que des recruteurs soient là. Avec un peu de chance, Kevin les impressionerait avec quelques jeux de pieds spectaculaire. Bref, c'était tout ce que Kevin recherchait niveau soccer ! Ce qui ne faisait guère l'affaire de James qui geulait après Kevin quand il ne pouvait pas venir à un match à cause de l'université. Il fallait comprendre James aussi, Kevin était quand même le joueur étoile de la petite équipe d'Orlando, mais Kevin avait déjà assez été gentil comme ça, d'accepter de continuer dans celle-ci. Il aurait pu franchement refuser, vous vous imaginez avoir un entrainement par jour à l'université et deux à trois entrainements par semaine avec James, d'autant plus que les deux partis étaient loin de donner des entrainement doux ! Mais bon, ça faisait de Kevin un gars des plus en santé, sportif avec le corps qui vient avec !

Kevin passa donc à sa case, prit son sac de sport et partit en direction des vestiaires tout en cherchant du regard Fred, il ne l'avait pas encore vu aujourd'hui. Il espérait qu'il soit là néanmoins, une journée sans son meilleur pote s'avèrait franchement longue. Il poussa la porte du vestiaire et salua les joueurs de son équipe, dont il était le capitaine. Kevin se changea tout en discutant avec les autres et en riant. Ce qu'ils s'en disaient des conneries dans ses vestiaires, c'était assez drôle. C'est au moment même qu'ils s'en allaient tous se diriger vers le terrain que Frédérick rentra dans le vestiaire tout essouflé, il devait avoir courru, du moins il semblait en avoir l'air !

-T'es en retard Williams ! lui lança Kevin avec un sourire moqueur. On t'attends sur le terrain... !

L'équipe se dirigea vers le terrain, tandis que Fred essayait de se changer à la vitesse de la lumière. Ce n'est que quelques minutes plus tard, qu'il les rejoignit autour de l'entraineur comme tout le monde. Une fin de session approchait, ce qui voulait dire qu'ils allaient encore travailler plus dur que d'habitude à l'approche d'un prochain match.

-Okay les gars, vous allez me faire 15 tours de terrains je suis clément aujourd'hui, mais faut quand même vous échauffez un peu ! On va se faire une partie pour commencer après ça, et après on discutera niveau stratégie et les points que chacun vous avez à améliorer ! Donc ça serait torse nu contre gilets, Lawis tu seras le capitaine des torses nus et Williams celui des gilets, faites vos équipes maintenant pis après vos tours de terrains et on pourra commencer la partie !

Kevin ne fut guère surprit d'être nommé le capitaine d'une équipe, il l'était tout le temps ! Néanmoins il ne fut pas ravi que Fred soit l'autre. La raison était simple, quand ils étaient ensemble sur un terrain, ils formaient un duo d'enfer, Fred était très bon en passe et avait de la vitesse, et Kevin ne manquait presque jamais ses tirs au but. Le coach voulait surement les séparer pour qu'il s'habitue à être autonome sans l'autre, ce que Kevin avait parfaitement, mais avec quoi Fred avait de la difficulté... ! Il enleva finalement son gilet et le lança sur le banc. Les deux mecs choissisèrent leurs joueurs puis fit leur quinze tours de terrains. Kevin finissa encore une fois le premier, fallait croire que ses scéances de jogging à chaque matin lui avait donner de l'endurance et de la vitesse. Puis le match débuta, puis on put apercevoir une qunizaine de minutes plus tard des gouttes de sueurs qui perlaient déjà le front de certains joueurs. L'équipe de Kevin avait de l'avance sur l'équipe de Fred, ce qui semblait pas faire exactement l'affaire de celui-ci qui était très compétitif en sport. Williams tenta en vain d'enlever le ballon des pieds de Lawis, sans succès. C'est alors que Kevin l'entendit parler, des paroles qui le firent que plus que rougir et perdre le contrôle, si bien que le fils de l'accro aux tondeuses donna une propulsion énorme sur le ballon, mais loin d'être dans une bonne direction comme le but, non, elle se dirigeait plutôt vers la bibliothèque. À peine quelques secondes plus tard on entendit des bris de verre, le coach commencer à aboyer des choses incompréhensibles et des cris qui venaient de la bibliothèque. Kev supposa que le cri le plus aigu devait être Will qui se remassait souvent à cet endroit (xD). Le capitaine de l'équipe lança un des regars les plus noirs à Fred qui lui était plutôt fier de son coup.

C'est après quelques postillons dans face de la part de son coach, que Kevin finit par reprendre la partie. À cause de l'accident, le coach allait surement se faire parler dans le casque par les directeurs de l'établissement. Tant qu'ils n'empêchaient pas à l'équipe de jouer ! La partie reprit et l'équipe de Kevin finit par remporter quand même, malgré le fait que Kev soit un peu sous le choc d'avoir péter une vitre de l'établissement ! Après des discussions avec le coach, les joueurs prirent tous la direction du vestiaire dans l'intention d'aller prendre une bonne douche.

-On va à la pizzeria à midi ou ?! demanda Kev à Fred tandis qu'ils marchaient.

Comme à tous les midis ils trainaient ensemble, mais il ne faisait jamais la même affaire. Parfois, que très rarement, ils se décidaient de manger à la caf, la majorité du temps ils allaient manger à l'extérieur. Il arrivait aussi que Leah, demande un lift à Kev sur l'heure du midi, surtout quand elle voulait aller magasiner pour des stupidités ! Fallait dire que le magasinage était une stupidité sur toutes ses formes pour Kevin aussi ! Quand sa petite soeur lui demandait cela ne lui dérangeait pas tant que ça, leurs écoles étaient collé anyway ! Les gars prirent leurs douches pour aller à la suite comblé le vide qui s'était creusé dans leur estomac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sport's Place   Mar 15 Jan - 17:37

(HJ: Comme je disais à Milly, j'allais poster en début de semaine ^^)

Un éclat strident, suivi d’une pluie de verre qui arrosa sol, tables et étagères de la bibliothèque, comme si un violent orage venait de se déclencher à l’intérieur même de ce lieu qui, d’usuel, était baigné dans un calme seulement brisé par les bruissements des rares chuchotements. Aussitôt, des cris de surprise fusèrent, déchirant le silence plat, défonçant les tympans de William. Toutefois, ce dernier n’eut pas le temps de chercher davantage la source de cet émoi car, dès l’instant où il tourna vivement la tête, le jeune homme se prit un ballon de soccer – très dur, il faut le préciser. Avec l’élan donné par Kevin, ce fut comme si on venait de lui jeter une montagne à la figure – en pleine tête. Sous l’impact, il fut projeté par derrière et heurta le plancher avec fracas. Puis, son champ de vision s’embrouilla, teinté de vives lueurs blanches et noires qui lui donnaient l’impression d’observer un jeu d’échec grandeur nature. De plus, il avait la vague sensation de se trouver dans un de ses manèges qui font vomir en tournant trop rapidement, de telle sorte que l’œil ne peut se poser sur un objet en particulier. Tout cela, c’était sans compter la douleur qui martelait ses tempes avec fureur, comme le forgeron qui bat le fer. Bref, s’il avait été un de ces personnages de manga, ses yeux se seraient mis à tourner en spirales !

Après une minute ou deux, il ne savait plus, passées étendu sur le plancher comme une carpette, il prit conscience des regards scrutateurs posés sur lui. Cahin-caha, le jeune homme se redressa sur ses coudes et fut aussitôt assailli par une marée d’éclairs blancs. Autour de William, le monde tournait et il eut maintes difficultés à se maintenir en équilibre lorsqu’il osa se remettre debout. S’agrippant à la table, il promena son regard gris vers la foule d’étudiants l’observant avec des yeux en forme d’assiettes.


-Qu’est-ce qui s’est passé?
-Un ballon de soccer
, explique brièvement une fille. Il est passé par la fenêtre.

Effectivement, maintenant qu’il y prêtait un peu attention, il entendait les vociférations de l’entraîneur, qui se répandait en injures à l’égard de quelque joueur fautif. Ayant davantage de facilité à se maintenir en équilibre, puisque le plus gros du coup était passé – mais il aurait probablement un œil au beurre noir durant quelques jours, à en juger par la douleur qui lui assaillait l’œil droit – William envoya ses livres et notes balader dans son sac, qu’il jeta sur son épaule.

-Tu sais quoi, Harris? Oublie ça! Je fais la job, on n’y arrivera pas sinon. Je l’aurai fini demain matin et je te l’envoie par mail demain en après-midi pour que tu me dises ce que tu en penses.

Sur ces mots, William quitta la bibliothèque, se jurant intérieurement de ne plus jamais faire équipe avec Justin Harris et, aussi, de l’éviter si possible. En espérant qu’il ne se retrouve pas dans les mêmes cours que lui à la session prochaine… Heureusement pour ses nerfs, il n’avait pas cours ni cet après-midi ni le lendemain, ce qui signifiait qu’il aurait largement le temps de compléter ce travail de session qui le tuait – si sa sœur ne se mettait pas dans ses pattes.

Bref, le jeune homme sortit en coup de vent de la bibliothèque et passa tout aussi rapidement à travers les couloirs jusqu’au niveau inférieur. Parvenu à la porte donnant sur le terrain de soccer, il la poussa de l’épaule. Aussitôt arrivé dehors, l’air frais du mois de décembre – enfin, frais, c’était beaucoup dire, puisque la chaleur régnait en maître en Floride… - ébouriffa ses cheveux blonds. Au moins, la douceur d’un vent tiède changeait de la chaleur étouffant de l’été… Il tomba donc sur les joueurs de soccer, desquels faisait parti son cousin Kevin, qui sortaient des vestiaires suite à la pratique. Kevin… Il y avait eu un temps où ce dernier était minuscule. Pourtant, il était désormais plus grand que William. Pas que William était petit, au contraire. Il était de taille moyenne… C’était Kevin qui heurtait presque les cadres de porte!


-Hey! Lança-t-il à l’adresse de son cousin-non-officiel. Kev, c’est à toi ce ballon?

Ayant retrouvé de son aplomb, William jeta la balle à Kevin.

-Ce gentil ballon a jugé bon de m’attaquer sauvagement, expliqua-t-il sans détour. Je te tiens responsable de l’ecchymose à venir!

Sur ce, il pointa son œil dont le contour devenait peu à peu violacé, un sourire flottant sur ses lèvres malgré la douleur le faisant presque grimacer.
Revenir en haut Aller en bas
Kevin Lawis
Soccer Daddy && Batman Lover
avatar

Nombre de messages : 58
Age : 27
Date d'inscription : 11/12/2007

MessageSujet: Re: Sport's Place   Dim 3 Fév - 2:34

(Après m'être fait torturer par Will qui me crit a l'instant même que la blonde de Kev est tout nue sur le stage xD, j'ai fait un mix de Kev et Fred dans ce post la ! Comme j'ai pas ben ben de temps libre en temps normal, j'ai pas trop trop le temps d'en poster deux en même temps ^^ )

En guise de réponse, Fred n'avait répondu qu'un mot à son meilleur ami : Pizza. La pizzeria se situait entre l'université et le collège et c'était l'un des repères préférés des deux mecs accros au soccer. Il fallait que la pizza était vachement bonne, le service était rapide, Kevin trouvait les serveuses sympa et Frédérick les décrivaient comme trop sexy. On ne pouvait nier le fait que Kevin n'en avait qu'une en vue et ça depuis trop longtemps, c'est pourquoi qu'il ne faisait qu'un hochement de tête ou encore un haussement d'épaules aux répliques de son meilleur pote, répliques qui d'ailleurs étaient parfois très déplacé. Bref, les deux garçons parlait de sport, Kevin entre temps traitait Fred de con. Après tout si celui-ci ne lui aurait pas dit : ''Tu imagines Élianne qui serait entrain de voir ton corps tout en sueur, elle serait attirée'' et que le teint de Kev ne saurait pas virer au rouge, on ne parle même pas de sa concentration, il n'y aurait jamais eu d'accidents. M'enfin, Kev n'aurait certainement pas à payer, du moins il ne le croyait pas. Peut-être que l'école allait lui donner des travaux communautaires, ce qu'il redoutait amèrement et ce que Leah détesterait. C'était quand même lui qui était son principal taxi vers toutes destinations ! Dans un autre cas, il pourrait lui faire payer les frais de la vitre, mais dans ce cas les parents de Frédérick s'arrangeraient sûrement avec tout ça. Le vrai coupable de toute cette pagaille était quand même Fred, après tout. D'ailleurs ce n'était pas ce qui allait les déranger, ils possédaient un avocat très réputé et ferait sans doute impression sur les directeurs. Le meilleur ami de Kev était ce qu'on pouvait fortement qualifier de gosse de riche. En effet, la fortune de ses parents étaient quelque peu énorme. Cependant, peu de personnes le savait. Kev en faisait partie, mais même les autres membres de la famille Lawis chez qui il passait un temps monstrueux n'était point au courant. Faisant partie d'enfants rois, Fred avait tout ce qu'il voulait, il était loin de s'en vanter comme la majorité d'entre eux. D'ailleurs, la majorité du temps le monde était surpris d'apprendre que Victoria était sa soeur.

Un cri strident fit arrêter les deux mecs qui marchait en direction de la pizzeria. Kev arqua un sourcil en reconnaissant Will, son ''cousin''. En faite, il était comme son cousin, même s'il n'avait aucun lien de parenté avec lui, c'était le fils de la meilleure amie à sa mère en réalité. Il était rare que Will lui parle à l'école, même que c'était plus que rare. Après tout, il ne se croisait pas souvent, ils n'avaient pas exactement les mêmes préoccupations. L'un la bibliothèque et l'autre le terrain de soccer. Duh, c'était lui qu'il avait subi les attaques de la tricherie de Fred. C'était peut-être mieux que ça soit lui qu'un parfait inconnu en faite. Genre quelqu'un du style de Leah qui lui en voudrait toute une vie pour un si peu. Une ecchymose ? Il n'en aurait certainement pas une pour si peu ! Du moins il ne le pensait pas vraiment. Cependant, le grand frère de Leah se mit à penser que peut-être que Will voudrait bien les accompagner à midi. Ça ferait changement que d'être qu'avec Fred.

-Humm, pardon... C'était pas vraiment voulu... M'enfin, tu traines avec nous ce midi ? Du moins si t'as rien à faire ... Je te force pas... lui proposa Kevin.

Il jeta un regard à Fred pour voir si sa proposition allait lui déplaire et il fut soulager de voir que non. En faite, celui-ci affichait un regard complètement neutre. Kevin attendit la réponse du blondinet, pendant ce temps il regarda sa montre pour voir qu'elle heure il était rendu. De toute manière, pour sa part il n'avait pas vraiment à se presser ses cours ne débutaient que plus tard dans l'après-midi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sport's Place   Ven 8 Fév - 0:16

(PDÉ: ??? J’ai dit que Elianne était toute nue sur le stage? XD *songe*… AAAAH!! OUIIII XD C’est qu’elle avait une robe beige! Très jolie, la robe, mais trop couleur peau pour avoir l’air habillé de loin :p Et puis pour vos mixtes de posts, de toute facon, vous êtes tous des vedges de la vie, vous connaissez pas encore le principe de se reconnecter avec un autre compte XD (jvous aimeeeeuh I love you I love you XP))

-Ouais, pas de prob’! lança William, d’un ton dégagé. Si ça ne vous dérange pas.

Évidemment, se carapater le plus rapidement avec son cousin et le copain de ce dernier était une façon comme une autre d’échapper aux griffes acérées de Justin, quoique ce choix s'avérait plus subtil que de s'élancer en hurlant de terreur dans la rue. Si celui-ci ne le suivait pas déjà à distance, enfilant le costume d’un espion de la CIA (ou du MI6, tout dépendamment si vous préférences en matière de films d’action se centrent sur James Bond ou ses égaux américains) afin de le traquer tel le chasseur poursuit sa proie. Heureusement, le jeune homme ne connaissait pas la piaule de William, ce qui signifiait qu’il ne pouvait pas débarquer chez lui à des heures les plus incongrues de la nuit. Levant les yeux vers Kevin et Fred, il ne put retenir un sourire. Ces deux-là pourraient presque passer pour des gardes du corps, mi à part les smokings et les lunettes opaques.

Car, il n’avait pas à dire, Will se sentait comme une punaise vis-à-vis de son cousin et du meilleur ami de celui-ci. Kevin et Fred ressemblaient à des poteaux électriques ambulants (exception faite qu’ils n’avaient ni l’un ni l’autre la carrure élancée de ces minces cônes – anorexiques – en bois), dépassant les gens du commun de plusieurs centimètres. Quant à William, qui n’était que de la grandeur moyenne qui sied à un homme, il faisait office de boîte aux lettres en comparaison à ces deux-là. (PDÉ : XD J’ai pas pu m’en empêcher Milly! « BOURRE-MOI! » « WHERE’S THE HOLE » Razz) Évidemment, cette description exagèrerait légèrement la réalité, mais tout de même… C’était parfois extraordinaire de constater à quel point la génétique pouvait être à l’origine des mélanges les plus incongrus. Rebecca, qui tenait davantage de Karolynn quant à la grandeur, était presque une géante parmi les filles, ce qui contribuait à l’aider à développer son don en sport. Leur mère avait toujours été moyennement grande pour une femme. Quant à leur père… (William ne savait évidemment pas que Sébastian n’était pas son géniteur) Disons que sa tête ne heurtait pas les satellites et que le jeune homme aux cheveux dorés pouvait se venter de presque lui voir le dessus du crâne!


William suivit donc les deux autres, se demandant de quoi il devait avoir l’air. Plus jeune, on aurait pu croire qu'il recevait des baffes de ses parents... Effectivement, plusieurs passants le dévisageaient sans politesse, observant avec circonspection son œil violacé. Bah, il n’avait vraiment pas l’air d’un de ces gars qui se battent à tour de bras (la violence et la rage qui émanent de ce genre de personne suffit à faire reculer les gens, en général, ce qui n’était pas le cas du calme serein de Will), mais plutôt d’un mec venant de se faire taper dessus. Tant pis. De toute façon, les dires et pensées d’inconnus n’affectaient en rien le jeune homme, qui ne fit pas plus attention à eux qu’il en ferait à une mouche zigzagant de l’autre côté de la rue.

-La pizzaria, j’imagine?

Personnellement, William n’avait jamais été un friand amateur de pizza, ou de fast food en général, mais ne levait pas non plus le nez sur la nourriture. Quand on a un père avec un talent culinaire comme celui de Sébastian, il fallait s’attendre à recevoir de la bouffe carbonisée au moins une fois par semaine… La seule chose qu’il était parvenu à réussir dans une vie, c’était la cuisson de pâtes… Et encore, il parvenait à ses fins après avoir laissé les nouilles chauffer plus longtemps qu’il ne l’aurait dû. Mais, bon, Will n’avait pas non plus hérité du don en cuisine de sa mère, alors, il n’avait pas de quoi se plaindre...

(PDÉ : X__X J’arrête là.. .j’écris ce post dans le char, sur le chemin de Sept-Îles, et j’ai des crampes atroces X____X RIEZ PAS DE MUA XD De toute facon, je n'ai plus d'inspiration sans une réponse Razz)
Revenir en haut Aller en bas
Kevin Lawis
Soccer Daddy && Batman Lover
avatar

Nombre de messages : 58
Age : 27
Date d'inscription : 11/12/2007

MessageSujet: Re: Sport's Place   Ven 8 Fév - 22:58

(Nous vedge never ma tite passou ! Qu'est-ce que tu vas chercher là!)

Kevin fit un sourire à son cousin, à bien y repenser c'était la première fois depuis que Kevin était a l'université qu'il faisait de quoi avec son cousin. Du moins, exepté les nombreux souper de famille que sa mère faisait. Souper de famille qui était plus en faite des souper d'amis, car ils n'avaient aucun lien de parenté ensemble. À vrai dire plus que l'amateur de soccer y pensait, plus qu'il réalisait à quel point il ne connaissait pas vraiment William. Que savait-il de lui ? Humm, qu'il était blond, pas très grand, très studieux (du moins c'est ce que Kev croit xD), pas trop sportif. Il savait aussi qu'il était quelque peu réservé, mais exepté ça... Il ne savait pas comment décrire cette personne qu'il avait cotoyer toute son enfance. C'était plus Leah qui s'était tenu avec Will, c'était certainement du au fait que Will n'était pas sportif et que Kev avait pour meilleur ami son ballon de soccer quand il était petit. Leah aussi n'était pas une grande sportive, point sur lequel elle était complètement à l'opposé avec sa meilleure amie. C'était sans doute pour ça que ses deux-là, Will et Leah, s'étaient rapproché sur leur point commun de détester ou presque le sport. Kev sortit de ses pensées en pensant qu'il pourrait peut-être inviter sa soeur, peut-être que du même coup Élianne viendrait. La seule pensée que Élianne soit là fit rougir Kevin. Peut-être un jour aurait-il le courage de lui dire à quel point il l'aimait, mais peut-être pas... Pourtant, il le faudrait bien avant qu'elle se trouve un mec et qu'il regrette toute sa vie de ne pas lui avoir dit... Il prit donc son cellulaire et composa le numéro de sa frangine espérant que celle-ci réponde, ce qu'elle fit sans trop perdre de temps.

-Salut Petite soeur ! C'est Kevin ! Fred, moi pis Will on se demandait si tu voulais venir à la pizzeria avec nous à midi ? Si tu veux tu peux emporter une de tes copines aussi, il resterais une place si on te calcule dans le char...

De son côté Frédérick ne faisait pas grand chose, si Kevin ne connaissait pas Will très bien. Pour Fred c'était un total inconnu c'était le cas de le dire, il ne savait même pas en quoi il étudiait et d'ailleurs il n'était même pas sur de savoir son nom de famille. Mais bon, si Kev l'avait invité c'était certainement parce que Will devait être tout de même amusant et intéressant à parler... Du moins Fred l'espérait, bien qu'il soit du type social avec tout le monde, une chose l'énervait plus que tout, ceux qui restait là sans rien dire, les bras croisés et qui se contentait de sourire en ne disant rien de la conversation. Comme si on leur avait enlever leur droit de parole, ça, ça lui faisait trop pensé à sa vie en Angleterre. Au long souper sans conversation qu'il détestait, il préférait presque ceux ou ses parents lui chialaient dessus ou lui demandait des questions auxquelles il n'aurait mieux pas aimé répondre. Perdu dans ses pensées, repensant à ses souvenirs qui remontaient à des années, quelqu'un vint en quelque sorte peter sa bulle en posant sa main sur son épaule. Au tout début, sans même savoir pourquoi il crut que c'était Will, surement à cause que c'était lui mis a part Kevin qui était le plus proche de lui, mais c'était loin d'être celui-ci. Il fit un petit sourire à sa blonde, Jessyca et fut surpris de voir à quel point elle avait l'air amocher. Cette fille-là était du naturel si souriante à l'habitude.

-Humm Ça va pas ? lui demanda Fred.

-Est-ce que j'ai l'air d'aller ? lui lança Jessyca.

-Non, c'est justement pour ça que je te le demande espérant ainsi que tu me dises qu'est-ce qui va pas... !

-Ou étais-tu hier ? Tu ne m'as même pas appelé !

-J'étais chez Kevin, je travaillais sur le projet qui fallait que je remette et je te l'avais dit hier midi que j'allais faire ça toute la soirée anyway, je pensais que c'était pourtant clair... !

-Tu étais chez Kevin ! Pourquoi tu n'es pas venu le faire chez moi à la place hein ? Pourquoi tu vas toujours chez Kevin en premier !

-Je suis plus souvent chez Kevin que chez moi, c'est juste naturel, désolé j'y avais pas pensé... Et avec toi j'aurais surement pas beaucoup travaillé... Et j'avais qu'à aujourd'hui pour le remettre...

-Est-ce que t'insinues que je suis pas assez responsable pour te laisser faire tes devoirs ?!

-J'ai pas du tout dit ça Jess ! J'ai juste dit que j'aurais été porté à moins les faire pour passer du temps avec toi... ! Et c'est tout à fait normal non ?

-Alors tu me fais pas confiance, à moins qu'il est une fille derrière tout ça... Tu avais l'air de bien d'entendre avec Stacy l'autre jour...

-Il n'y a personne d'autre dans ma vie que toi et tu le sais bien ! C'est pas parce qu'on se voit pas une journée que je te trompe ! Et c'est certainement pas parce que je m'entends bien avec une autre fille, que je vais le faire plus. Je te laisse bien voir tes chum de gars sans m'inquiété et c'est correct comme ça nah ?

-Mais si j'ai été capable de te tromper, t'es certainement capable de le faire toi aussi !

-QUOI ?

-C'est pas ça que je voulais dire Fred !
dit-elle en commençant à pleurer. Je voulais pas le dire à voix haute, prends le pas mal... !

-Et je suis sensé le prendre comment au juste ? Bien peut-être ! Et après ça c'est toi qui vient me parler de confiance hein !

-Ça veut rien dire tout ça je te le promets, c'était qu'une soirée... trop de consommation... Tu sais, toi aussi tu connais ça non ?

-Tromper quelqu'un non je ne connais pas ça, et j'ai assez de classe pour pas le faire... Jess je crois que ça va fi..


-NON ! lui coupa-t-elle la parole en ravalant ses larmes. Si tu veux en arriver là Fred, c'est moi qui va le faire et pas le contraire ! C'EST FINI ENTRE NOUS DEUX FRÉDÉRICK !

Elle le dit si fort que même Leah devait l'avoir entendu au téléphone. Pour sa part Fred ne rajouta rien et regarda Jessyca partir en larmes. Pauvre fille, elle croyait vraiment qu'il n'allait rien dire. C'était mal le connaître, une valeur qu'il respectait profondément c'était bien la confiance. Et le voilà de nouveau célibataire, pas qu'il en soit énormément bouleversé, il ne pensait pas finir sa vie avec Jessyca. Elle était un peu trop possesive à son gout, mais elle restait très sympa. Ça l'aura fait son temps... Cependant, le fait qu'elle l'ait accuser de voir d'autres filles quand elle-même l'avait tromper fit naître une petite colère en lui qu'il garda pour soi-même. Pas besoin de faire payer les autres avec sa mauvaise humeur à cause de cette poufiasse. En parlant des autres, il regarda Will et Kev. Les deux avaient leur regard plongé sur lui, naturellement perturbé par la scène qui venait de se passer à une vitesse folle. Il leur lança un petit sourire gêner, puis attendit la suite des évènements
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sport's Place   Sam 9 Fév - 12:39

(O.O *fixe la longueur du post* *fixe l'heure*... je pars dans 15 minutes et je suis pas prête XDDD *trop conne la fille* *copie colle le post* Jvais le lire dans le char sur ma clé USB XD Et éditer ce post-ci quand jvais revenir avec une réponse ^^- *se sauve*)

EDITH

(France!!!!!!!!! XD Va falloir que je te démente, par contre XP Will fait dla compétition de natation XD Donc, il fait un sport et il aime relativement les sports (dépend lesquels) XD Mais est moins accro que sa sœur XP)

William regarda avec circonspection le visage de Kevin s’empourprer quelques secondes après qu’il ait deviné – connaissant les goûts alimentaires de son cousin, il était évident que Kev et son ami se rendaient à la pizzaria – que les deux gars prévoyait aller au resto du coin servant, selon les dires des étudiants, une des meilleures pizza du quartier. Intrigué et n’ayant certainement pas suivi le cours tumultueux des pensées du joueur de soccer au sujet de la jumelle Davis (appelée « déesse » par Will… Il s’agissait en vérité d’une vieille blague datant d’un des partys de famille où le jeune homme avait fini par s’endormir sur les genoux d’Élianne (PDÉ : XD *s’en souvient un peu trop*)), William pensa durant un court instant que Kevin adoptait la teinte cramoisie parce que manger de la pizza le gênait. Mouais… Fallait être stupide pour songer que la raison était celle-ci, mais le jeune homme blond était réputé pour son imaginaire virevoltant.

Et voilà que Kevin invitait Leah à se joindre à eux. Ce n’était pas sans déplaire à Will, qui avait toujours apprécié sa cousine malgré les changements majeurs de cette dernière durant les années précédentes. D’une fillette brune à la chevelure bouclée, elle s’était transformée en adolescente portant une mini-jupe dévoilant presque sa culotte (rose, surement XD) et avait blondi ses cheveux. Bah… William avait toujours eu une préférence pour les filles aux cheveux pâles (son ex copine en était la preuve), mais il trouvait que la chevelure de Leah n’était pas… naturelle? Il ne lui avait jamais vraiment dit directement, mais quelque chose en elle – il ne savait ce que c’était exactement (Will est un gars XD) – jurait avec cette blondeur artificielle. Une autre chose qui avait le don d’exaspérer William était l’incessant roulement de petits amis de la jeune fille. Au rythme où elle allait, Leah aurait probablement couché et/ou sorti avec la moitié des garçons de la High School avant la fin de l’année. Le pire étant ces conversations dans lesquelles elle tentait d’entrainer Will et portant sur les meilleures capotes… Le jeune homme avait toujours préféré resté neutre sur le sujet et ne pas se prononcer… D’une certaine façon, il écoutait Leah parler. Il était un peu son psy, malheureusement, bien qu’il lui soit arrivé de perdre patience et de jeter sa cousine dehors à grands coups de pieds au cul (PDÉ : J’ai une image mentale O.O’’). Même les nerfs de la personne la plus calme au monde peuvent s’enflammer lorsqu’on les soumet trop longtemps à un incessant brasier… Il n’avait jamais pu « sauver » Leah de ses mauvaises fréquentations et avait décidé de la laisser aller. De toute façon, il ne fréquentait plus ses amis d’autre fois et, ainsi, restait sourd aux rumeurs d’obsédés courant probablement sur sa cousine. Heureusement, cette dernière n’était plus amie avec Camille…

Camille. S’il y avait bien une personne ayant réussi à se faire haïr de William, il s’agissait de cette horrible fille. Cette dernière, aux dernières nouvelles, lui portait une rancune encore plus ardente que la sienne à son égard. Le jeune homme se souvenait encore de la fête, où, quatre ans plus tôt, il avait « ramassé » Leah et Camille, saoules comme des bottes de pompier à poids jaunes. Will n’avait évidemment pas été à jeun cette nuit-là, mais avait rapidement retrouvé ses esprits à la vue de sa cousine, sans formes à l’époque, vêtue d’habits moulant dénonçant davantage à quel point elle était encore une enfant. Il se souvenait encore comment si c’était hier de la suite des événements. Sans considération pour les vêtements des deux filles, il les avait agrippées par le collet et ramenées chez Camille. Depuis ce jour, celle-ci l’abhorrait. Matthieu et Nanny, quant à eux, n’avaient jamais ouï de ce qui c’était produit. William gardait de cette soirée arrosée le souvenir de sa cousine lui gerbant à au moins deux reprises sur le chandail… -__-‘’

Bref, Kevin venait de proposer à Leah de se joindre à eux, un brin d’espoir vibrant dans sa voix lorsqu’il avait proposé à sa sœur d’emmener avec elle une amie. Avant que William n’ait pu se demander qui était la fameuse amie (il n’avait jamais remarqué l’attirance de Kevin pour Elianne), une furie débarqua en trombe, se plantant comme un poteau devant Fred, et explosa. Durant un temps, Will eut l’impression que la troisième guerre mondiale venait d’être déclenchée. La jeune femme était en proie à une crise d’hystérie et s’égosillait comme un cochon qu’on égorge O.O Une légère grimace déforma le visage du jeune homme, à l’ instant où la fille beuglait qu’elle avait trompé Fred. Eurk… Encore une de ces têtes de linottes possessives qui ne supportaient pas que leur copain dise qu’une actrice était jolie et qui allaient les tromper sous prétexte qu’elles étaient ivres. Comme pour Fred, l’infidélité était quelque chose qui le mettait en rogne et qu’il n’acceptait pas, saoul ou pas. William n’avait jamais trompé une fille, et il espérait ne jamais le faire. C’était contre ses valeurs. Probablement était-ce pour ces raisons qu’il avait refusé de s’engager durant la période la plus mouvementée de son adolescence… Ce qui avait été, évidemment, préférable ainsi.

Fixant donc Fred avec des yeux en formes d’assiettes, William finit par détourner le regard. Ouais, bon, la crise était passée et la fille s’était assez donnée en spectacle ainsi, entrainant son maintenant ex copain dans son sillage. N’empêche que le jeune homme ne pouvait s’empêcher de la trouver conne… Il avait souvent assisté à des scènes de ménage (un peu difficile de passe a côté avec ses deux parents), mais sa mère avait au moins des arguments se tenant… On savait aisément qui dominait entre Karolynn Anderson et Sébastian Foster
!

-Euh… Charmante demoiselle a la voix euh… grinçante, commenta-t-il.

Puis, il se tourna vers Kev, qui avait environ la même expression que lui d’affichée sur sa figure.

-Des nouvelles de ta soeurette? Tu vas aller la chercher finalement?

Une lumière s’alluma dans son esprit. Sans attendre la réponse de son cousin, William pivota vers Fred.

-Je ne crois pas te connaitre, alors je me présente! William Anderson! Je suis le cousin de monsieur-soccer! Razz

(PDÉ : Non, pas lui mais toi Will NIAK NIAK NIAK XD)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sport's Place   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sport's Place
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» places au 1er rang, bonne chose ou pas ?
» Photo sport auto
» Quel vue pour la catégorie à 25euros?
» inferno mp 7.5 sport
» [RESOLU]Les app ne se déplace pas entièrement sur ma SD CARD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Walt Disney World :: Administration :: Archives-
Sauter vers: